Le Président de la République engagé dans la lutte contre la faim
Le Président de la République Général Evariste Ndayishimiye a rencontré mardi 28 juin 2021 dans la province de Gitega les responsables dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement pour échanger sur la sécurité alimentaire et l’augmentation de la production afin de mettre en application son slogan “que chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent”.
Dans son exposé sur l’état des lieux, le ministre en charge de l’agriculture et de l’élevage Déo Guide Rurema a fait savoir qu’ils sont à l’œuvre tout en encadrant les agriculteurs regroupés dans des coopératives et en les sensibilisant sur la mise en commun des terres cultivables afin d’augmenter la production.

Le ministre Déo Guide Rurema, a indiqué que les agriculteurs ont salué la mesure prise par le gouvernement de réglementer le prix du maïs. Il a saisi l’occasion pour demander de faire de même pour les autres denrées alimentaires, tel que le riz, le haricot, et autres.

Prenant la parole, le Président de la République Evariste Ndayishimiye s’est dit engagé dans la lutte contre la faim au Burundi et a demandé aux prestataires du secteur de l’agriculture de lui emboîter le pas. Il leur a rappelé qu’ils ont la mission d’augmenter la production agricole tout en protégeant le sol.

Le Président de la République a ensuite annoncé que désormais toutes les terres cultivables d’au moins deux hectares et qui ne sont pas exploitées qu’elles soient privées ou de l’Etat, doivent être cédées aux agriculteurs en coopératives pour être exploitées. Pour ceux qui ont des terres cultivables d’au moins deux hectares et qui ne sont pas capables de se procurer du fumier et des semences sélectionnées, le Chef de l’Etat a exhorté le ministère en charge de l’agriculture de les leur octroyer sous forme de crédit remboursable après la vente de la récolte.

 
Par HAKIZIMANA Placide
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail