La Banque Mondiale engagée à soutenir le Plan National de Développement du Burundi

La Banque mondiale est prête à appuyer le Burundi dans la mise en œuvre du Plan National de Développement, a déclaré Mr Hafez Ghanem, Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Est et Australe, au sortir de l’audience avec Son Excellence le Chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, une audience qui s’est tenue, ce jeudi 24 juin, au Palais Présidentiel Ntare Rushatsi.

Au cours de cette rencontre, Son Excellence le Président Ndayishimiye a présenté le programme du Gouvernement Responsable et Laborieux visant à promouvoir le développement économique et ainsi améliorer les conditions de vie de la population à travers le slogan « que chaque bouche ait à manger et chaque poche de l’argent.»

Dans le cadre de promouvoir le développement économique du pays, les deux hautes personnalités ont échangé sur les voies et moyens d’investir dans le domaine de l’infrastructure, le transport, l’énergie et la digitalisation dans l’objectif de permettre au Burundi d’atteindre l’accès universel en matière d’électricité et d’internet. Le Président de la République a émis son souhait de voir le Burundi se doter des industries de transformations des ressources naturelles et des produits agricoles qui génèrent les devises : « Le Burundi a besoin d’avoir des produits à mettre sur le marché qui rapportent des devises. Pour cela, nous avons besoin de financements pour mettre en place des industries de transformation et nous permettre d’assurer la libéralisation. », a-t-il indiqué.

Un autre point évoqué est l’importance du développement du capital humain Burundais par l’autonomisation des jeunes et des femmes, l’amélioration du système éducatif et la santé ainsi que la bonne gouvernance économique.

Tout en saluant le comportement de la Banque Mondiale pour être restée au côté des Burundais au moment où d’autres partenaires économiques et financiers s’étaient désengagés, le Numéro Un Burundais l’a remercié pour le déplacement effectué afin de s’enquérir de la situation économique du Burundi et ainsi pouvoir échanger avec le gouvernement du Burundi sur les domaines prioritaires d’intervention.

Son Excellence le Président de la République a par la suite accordé une audience au Représentant Spécial de l’Union Africaine dans la Région des Grands Lacs qui venait lui présenter ses adieux au terme de son mandat au Burundi. L’Ambassadeur Basile Ikouebe a tenu à exprimer sa reconnaissance face aux avancées significatives que le Burundi a enregistrées depuis son arrivée. Il a félicité le peuple Burundais pour le climat apaisé qui s’est installé au pays et l’encourage à aller de l’avant dans sa quête du développement socioéconomique.

La Présidence

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail