GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI : MURAMVYA a payé le prix fort de 1959 à 1972

GITEGA, Jeudi 18 juin 2021M. BIREHANISENGE Amani, historien Burundais , présente le “Génocide Régicide du BURUNDI : Prix payé par MURAMVYA de 1959 au  de 1972”. C’est une contribution à la compréhension générale de ce qui s’est passé au BURUNDI, pour LE SENAT DU BURUNDI [1] et  LA CVR [2].

        Poussée par l’imminence de L’INDEPENDANCE DU BURUNDI, le vendredi 25 décembre 1959, LA BELGIQUE coloniale sortait UN DÉCRET mettant en route LA FIN D’ – INGOMA Y’UBURUNDI – [3]. C’est à dire mettant un terme : 1/ à L’ETAT POLITIQUE traditionnelle des BARUNDI, basée sur L’ALLIANCE ENTRE – IMIRYANGO [4]– DES BARUNDI, appelé GANWA [5] ; et 2/ au système SOCIO-ECONOMIQUE des BARUNDI [6].

        Grosso-modo, d’un point de vue économique, au BURUNDI, sous INGOMA Y’UBURUNDI, LE MWAMI ( LE REPRÉSENTANT DE L’ALLIANCE DES IMIRYANGO D’INGOMA Y’UBURUNDI ) [7] , aidé par LES BAGANWA [5], avait pour tâche de vérifier si LA PLANIFICATION DES BARUNDI ( L’ensemble des politiques des Barundi ), notamment SOCIO-ECONOMIQUE, réalisée par LES EXPERTS BAPFUMU BARUNDI [8]  était HARMONIEUSE. C’est à dire si LA REDISTRIBUTION JUSTE, confiée aux TUTSI [9], concernant LES RESSOURCES DES BARUNDI produites ou transformées par les HUTU [10] , ne produisait pas DES INJUSTICES ou DES COLÈRES populaires. Car, au niveau socio-économique, sur le territoire du BURUNDI, aucune famille ne devait être oubliée.

       LA BELGIQUE et ses alliés ( LES USA, LE VATICAN, LA FRANCE ) souhaitaient remplacer INGOMA Y’UBURUNDI par UNE REPUBLIQUE (MILITAIRE) basée sur UN SYSTEME ECONOMIQUE CAPITALISTE ( type COLONIAL OCCIDENTAL ), avec ses 4 acteurs importants : LA BANQUE, L’ENTREPRISE, LA FAMILLE (L’INDIVIDU ), et LE MARCHE.
Ainsi ils vont choisir, pour réaliser LA FIN D’INGOMA Y’UBURUNDI une alliance avec LES HIMA BARUNDI [11]. En 1960, NTIRUHWAMA Jean ( HIMA ) [12]  passa près d’une année en BELGIQUE.
C’est M. NTIRUHWAMA Jean ( HIMA ) qui, à partir de 1961, mit en marche cette machine destructrice…

NTIRUHWAMA Jean ( HIMA ), était issu du MURYANGO des BASAMBO, né en 1920 à GITEGA, mort de maladie en 1971. Sa fille NTIRUHWAMA Jeanine ( Khadja Nin ), devenue une star de la chanson en BELGIQUE, est née à RUVYAGIRA, GITEGA. Il fit la philosophie au Grand Séminaire de NYAKIBANDA et fut Secrétaire particulier de Mgr Antoine GRAULS, archevêque de GITEGA (1943-1961), membre du Conseil Supérieur de l’Urundi (1955-1959). En 1959, il séjourne un an en BELGIQUE et, en 1960, devient membre de la Commission intérimaire du Burundi. Ministre des Affaires sociales, des Classes moyennes et du Travail (1961); ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de MUHIRWA André (octobre 1961- juillet 1963).  Il fait partie du groupe qui renverse le MWAMI NTARE V et la monarchie le 28 novembre 1966 , ainsi il est nommé, par MICOMBERO, Ministre d’Etat chargé du Parti unique, l’Union pour le Progrès National – UPRONA, soit chef de celui-ci ; Ministre des Communications et de l’Aéronautique ( novembre 1967).

La province MURAMVYA, fief historique d’ INGOMA Y’UBURUNDI, paya un lourd tribu avec ce plan machiavélique, occasionnant LE GENOCIDE – REGICIDE DU BURUNDI, clôturé par LE GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI en 1972A cette époque, on disait MURAMVYA mais on incluait MWARO d’aujourd’hui.

Voici une liste chronologique de quelques citoyens BARUNDI originaires de MURAMVYA qui ont payé le prix fort de ce GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI, organisait par LES USA, LE VATICAN, LA FRANCE, et LA BELGIQUE, et réalisé par des personnalités HIMA burundaises :

1961 :

RWAGASORE Louis ( GANWA ), fils du MWAMI MWAMBUTSA IV BANGIRICENGE, né le 10 janvier 1932 à GITEGA et mort le 13 octobre 1961 , assassiné à BUJUMBURA, près du lac Tanganyika, tué par un GREC. MWAMBUTSA IV BANGIRICENGE ( MWAMI ), fils de MUTAGA IV MBIKIJE, né à MURAMVYA le 13 mars 1911, et mort en SUISSE le 26 avril 1977.

L’épouse de RWAGASORE, NTAMIKEVYO Marie Rose (HIMA), fille de NTAMIKEVYO (HIMA), selon les sources, était du MURYANGO des BASAMBO ( comme NTIRUHWAMA ) ou des BAREMBE, ne s’en remit jamais …

M. NTIRUHWAMA Jean ( HIMA ) et ses collaborateurs firent pendre les fils de BARANYANKA Pierre (GANWA) en les associant faussement à L’ASSASSINAT DE RWAGASORE [13].

1964 :

KAMATARI Ignace (GANWA),fils de MUTAGA IV MBIKIJE, né à MURAMVYA en 1912, et mort le 27 mai 1964, assassiné à BUJUMBURA. Il était comme frère avec BURUNDI Anaclet, frère de BENYUJE Emile, originaire de la grande famille de MURAMVYA des descendants de BIHOME. Tous deux étaient connus comme des fins connaisseurs de la tradition d’INGOMA Y’UBURUNDI.

M. NTIRUHWAMA Jean ( HIMA ) et ses collaborateurs associèrent faussement BURUNDI Anaclet à L’ASSASSINAT DE KAMATARI.

1965 – 1967:

MUGABONIHERA Isidore ( Gendarme ), né à MUNANIRA, RUTEGAMA, MURAMVYA, exécuté en octobre 1965, marié à  NDACIWE Marguerite. C’était un digne fils du grand MURYANGO des BARUNDI dont des BAVUMU, celui des origines de ou du TOUT ou celui de LA NAISSANCE DE MUKAKARYENDA.

BENYUJE Emile, né en 1935 à KANERWA, KIGANDA, à MURAMVYA, exécuté en octobre 1965. Son épouse était KAREMERA Catherine ( 1920 – 2021 ) . Issu d’une grande famille -MURYANGO – des BARUNDI. Il était petit FILS du MUTABAZI BIHOME, proche de MWEZI GISABO GISONGA. Son ancêtre LE – MUTABAZI – BIHOME avait sauvé INGOMA Y’UBURUNDI face aux ALLEMANDS en 1903, donnant sa vie pour sauver celle du MWAMI MWEZI GISABO GISONGA.  BENYUJE a été Bourgmestre de la Commune RUSAGARA ; Élu UPRONA de la circonscription de RUTEGAMA – KIGANDA ; et Membre du Conseil de la Couronne (1965).

MIREREKANO Paul, né au début des années 1920  à KAVUMU en colline KIBOGOYE , en zone BUGARAMA, commune MURAMVYA, MURAMVYA, exécuté le 25 octobre 1965. Fils de NTIBAHEBA et de NTAHORUTABA, il avait épousé SINIREMERA Catherine. En 1957, avec RWAGASORE (GANWA), MIREREKANO crée des coopératives de commerce et de production Agricole. Mars 1960, lors du premier Congrès de l’UPRONA, RWAGASORE et MIREREKANO demande l’indépendance complète et immédiate pour le BURUNDI. Élu député en mai 1965 dans la circonscription de BUJUMBURA, Premier vice-président de l’Assemblée Nationale en 1965.

BAMINA Joseph , né  le 15 mars 1925 à RUSHA, commune BUKEYE, MURAMVYA, exécuté en 1965. Il a été : – un homme d’État du Burundi, chef de cabinet du MWAMI avant d’être élu Président du Parti UPRONA, le 14 septembre 1962 ;  Président du premier SENAT DU BURUNDI ; et 1er ministre du 26 janvier au 30 décembre 1965. Il a été assassiné en décembre 1965.

WAKABWA Sicaire, né en 1934 à KIGANDA, MURAMVYA, exécuté en octobre 1965, marié à NDORERE Cécile . Il était le Fils de BARABONERANA qui était un grand entrepreneur MUJIJI ayant fait fortune, à JINJA au sud de L’OUGANDA, au nord du LAC VICTORIA, dans une sucrerie  dénommée – My number – ( cfr. IMANAMBA [14] ) , exploitée par les Indo-Pakistanais. WAKABWA est mort vers 1940. Il était marié à NTAHORUTABA Marguerite ( né vers 1910 -, morte en 1979 )  .

SABWIGI Anicet , né vers 1930 à MURAMVYA, exécuté en décembre 1965. Il était inspecteur des écoles primaires de MURAMVYA

BANYIYEZAKO Etienne, né vers 1930 à MURAMVYA, exécuté en décembre 1965. Il était catéchiste principal à KIGANDA

BARIBUZA Simon , Né en 1902 à KANERWA, KIGANDA, à MURAMVYA , assassiné le 9 septembre 1967 par TUYAGA Louis ( HIMA ), devenu Administrateur communal de KIGANDA après la purge HIMA d’octobre-décembre 1965, aidé par 2 autres HIMA de KIGANDA : NIKOYAGIZE François et SUNZU Sébastien. Fils de BINYEMA du MURYANGO des BAHANZA-BAHIZA ( Tout comme le père du MWAMI NTARE RUTSHATSI ) et de MUKEYUKE. Il a eu 2 épouses : CIMPAYE Antoinette ( de 1924 à 1945 ) et NTIBASHIRWA Adèle ( 1946 – 1967 ), une MUNYAKARAMAKAZI, originaire de la colline MAHONDA,en commune RUSAKA. Il était chef de GAHWEZA, KIGANDA.

etc.

1969 :

KARORERO Charles, Officier, matricule S0003 , né le 24-9-1939, à KANERWA, KIGANDA, en province de MURAMVYA, exécuté le 26-12-1969 par le Pouvoir MICOMBERO.  Fils de grandes Familles – MIRYANGO – des BARUNDI, de la Famille du MUTABAZI BIHOME ( Cfr. 1903 ), et de BENYUJE ( Cfr. assassiné en 1965 ). Il était marié à  NTEZAHORIRWA Françoise, originaire de RUTEGAMA, MURAMVYA.

NICIMBIKIJE Grégoire, né à MURAMVYA, vice-ministre de l’économie (1969) et 1er secrétaire d’Ambassade aux USA en 1965 ( aux côtés de l’Ambassadeur NDENZAKO Léon et du Conseiller KISUKURUME François et de l’attaché KAMATARI Common D. ), exécuté le 26-12-1969 par le Pouvoir MICOMBERO.  Il était de la Famille du MUTABAZI BIHOME ( Cfr. 1903 ), et de BENYUJE ( Cfr. assassiné en 1965 ). Un Frère à KARORERO Charles.

KATARIHO Nicodème, Officier, matricule S0033, né à MURAMVYA, exécuté le 26-12-1969 par le Pouvoir MICOMBERO. Familier à KARORERO Charles. Marié à NKURIKIYE Thérese.

BAZAYUWUNDI Mathias, Officier, matricule S0034, né le 22/08/1940 à KAVUMU en colline KIBOGOYE, en zone BUGARAMA, commune MURAMVYA, MURAMVYA, exécuté le 26-12-1969 par le Pouvoir MICOMBERO. Il était le fils de NTIBIKANURIGWA Reverien et BANGIRINAMA Antoinette. Marié à NGENDABANYIKWA Pascasie. Un familier à MIREREKANO Paul et à KARORERO Charles.

etc.

1972 :

Samedi 29 avril 1972 était le début de LA 3ème PHASE DU GENOCIDE REGICIDE DES BARUNDI, qui est LE GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI EN 1972.

NDIZEYE Charles ( MWAMI ), NTARE V, fils de MWAMBUTSA IV BANGIRICENGE, né le 2 décembre 1947 à GITEGA, assassiné le 29 mai 1972 à GITEGA . Il fut destitué le 28 novembre 1966.

BURUNDI Anaclet, né à MURAMVYA dans les années 1920, tué en 1972. Marié à MUKA NAKLETO MUKURU ( 1er Mariage ). Il était un fils de grandes Familles – MIRYANGO – des BARUNDI, notamment du MUTABAZI BIHOME, et le frère de BENYUJE Emile. Il avait un bar à KAMENGE où se rendait régulièrement et familièrement KAMATARI Ignace (GANWA).

SIMUTOYI François-Xavier, né en 1939 à KIGANDA, MURAMVYA, tué en mai 1972, par le régime MICOMBERO. Issue des grandes familles -MIRYANGO- des BARUNDI , il était le petit frère de WAKABWA Sicaire, exécuté en décembre 1965. Il prit en charge  NTEZAHORIRWA Françoise et les enfants de KARORERO Charles, après l’exécution de ce dernier en décembre 1969.

KABUGUBUGU Amédée , né 1934 à KIVOGA, commune MBUYE, MURAMVYA, exécuté en décembre 1969, accusé avec KARORERO, KATARIHO … Il fuit en BELGIQUE et revient. Puis en 1972 où il est assassiné par le Pouvoir MICOMBERO.

KAYOYA Michel ( Abbé ), Né à KIBUMBU le 8 décembre 1934 en commune KAYOKWE, à MURAMVYA, actuel province MWARO, assassiné le 15 mai 1972.

etc.

       En conclusion, à travers cette présentation succincte, vous pouvez désormais comprendre LE GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI. On pourrait reprendre d’autres provinces du BURUNDI où résidaient LES CHEFS DES GRANDES FAMILLES DES MIRYANGO BARUNDI on aurait la même HISTOIRE.
On découvre à travers cet exemple de MURAMVYA que :
POLITIQUEMENT , ce sont :  MWAMI, BAGANWA, chefs, parents, et enfants des grandes familles BARUNDI – MIRYANGO – qui étaient LES CIBLES. Orientant le crime précisément sur les grands MIRYANGO, au fondement de L’ALLIANCE GANWA DES BARUNDI. C’est à dire LES BAHANZA, LES BAJIJI, LES BASHUBI, LES BAVUMU etc.
et – ECONOMIQUEMENT, LE GENOCIDE a ciblé surtout LES HUTU, mais aussi LES TUTSI et LES BAGANWA.

——————————————————-

NOTES : 

[1] GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI EN 1972 : Sénat – 4ème conférence de témoignages,et réflexions – 12 June, 2021 | https://bdiagnews.com/genocide/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972-senat-4eme-conference-de-temoignageset-reflexions/

[2] LE GENOCIDE CONTRE LES HUTU DU BURUNDI DE 1972 | https://bdiagnews.com/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972/

[3] Burundi : Le 2ème Coup d’Etat Belge de 1959 a destitué Mwambutsa IV | https://bdiagnews.com/histoire/burundi-le-2eme-coup-detat-belge-de-1959-a-destitue-mwambutsa-iv/ ; Burundi : Le 1er Coup d’Etat Belge de 1929 ethnicise les Barundi | https://bdiagnews.com/histoire/burundi-le-1er-coup-detat-belge-de-1929-ethnicise-les-barundi/ ; Burundi : 1959 – Naissance des partis et de la Démocratie Occidentale |  https://burundi-agnews.org/histoire/burundi-1959-naissance-des-partis-et-de-la-democratie-occidentale/ ; Burundi : Le 28 Novembre 1966 – Fin du Royaume millénaire des Barundi | https://bdiagnews.com/globalisation-mondialisation/burundi-le-28-novembre-1966-fin-du-royaume-millenaire-des-barundi/

[4] IMIRYANGO , UMURYANGO | https://burundi-agnews.org/imiryango/ ; Les IMIRYANGO chez les BARUNDI, au Burundi | https://bdiagnews.com/les-imiryango-chez-les-barundi-au-burundi/

[5] MUGANWA , BAGANWA | https://bdiagnews.com/baganwa/

[6] Burundi : La stratification sociale sous INGOMA Y’UBURUNDI | https://bdiagnews.com/afrique/burundi-la-stratification-sociale-sous-ingoma-yuburundi/   | Burundi : ICIBARE ou IKIRIMBA, la ville PRE-COLONIALE chez les Barundi | https://bdiagnews.com/abahanuzi/burundi-icabare-ou-ikirimba-la-ville-pre-coloniale-chez-les-barundi/

[7] LE GENOCIDE REGICIDE DU BURUNDI : L’ Assassinat de Feu MWAMI NTARE NDIZEYE Charles, 49 ans après | https://bdiagnews.com/afrique/le-genocide-regicide-du-burundi-l-assassinat-de-feu-mwami-ntare-ndizeye-charles-49-ans-apres/

[8] BAPFUMU | https://bdiagnews.com/bapfumu

[9] TUTSI, BATUTSI | https://bdiagnews.com/tutsi/

[10] HUTU, BAHUTU | https://bdiagnews.com/hutu/

[11] HIMA, BAHIMA | https://bdiagnews.com/hima/

[12] BURUNDI : L’ Accord néo-colon NTIRUHWAMA Jean et la BELGIQUE, dit Alliance des BAHIMA et des BELGES | https://bdiagnews.com/afrique/burundi-l-accord-neo-colon-ntiruhwama-jean-et-la-belgique-dit-alliance-des-bahima-et-des-belges/ ; Le Pacte Néo-Colon du BURUNDI de 1959-1961 HIMA-UPRONA a tué Feu MIREREKANO Paul | https://bdiagnews.com/genocide/pacte-neo-colon-du-burundi-de-1959-1961-hima-uprona-feu-mirerekano-paul/ |; Burundi : Le 28 Novembre 1966 – Fin du Royaume millénaire des Barundi | https://bdiagnews.com/globalisation-mondialisation/burundi-le-28-novembre-1966-fin-du-royaume-millenaire-des-barundi/

[13] BURUNDI : Les BARANYANKA n’ont pas assassiné Feu RWAGASORE | https://bdiagnews.com/hima/burundi-les-baranyanka-nont-pas-assassine-feu-rwagasore/

[14]Quand des ouvriers agricoles burundais revenaient du Buganda, ils disaient qu’ils venaient de Manamba. En fait, c’est qu’on les appelait par leur numéro. Number 1, Number2 etc. Les burundais entendaient “namba “, d’où le mot Imanamba” Source: BUSHIMANGO.P.

POUR LIRE PLUS

Les dernières nouvelles de chez moi à MURAMVYA

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P. , Jeudi 18 juin 2021 | Photo : BDIAGNEWS.COM, Collectif Septembre Decembre 1969