Covid-19: les lieux de quarantaine désormais laissés au libre choix des voyageurs
Le comité national de gestion et de riposte à la COVID-19 s’est réuni lundi le 14 juin 2021 sous la présidence du Ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, CPC Gervais Ndirakobuca, président dudit comité. L’objectif de la réunion était d’analyser les nouvelles mesures à prendre face à l’évolution de la pandémie.

A l’issue de la réunion, le Secrétaire permanent au ministère de la santé publique et de lutte contre le SIDA, Dr Jean Baptiste Nzorironkankuze a tenu un point de presse au cours duquel il a annoncé que de nouvelles mesures ont été prises notamment la suppression de la quarantaine obligatoire dans les hôtels choisis. Et d’ajouter que la quarantaine pour ceux qui arrivent de l’extérieur se fera désormais à domicile ou dans un hôtel de leur choix.

« Les tests se feront aux postes frontières et les résultats seront disponibles endéans 24 heures. Seuls ceux testés positifs à la COVID-19 iront prendre le traitement et les conseils y relatifs au site Bon accueil », a poursuivi Dr Nzorironkankuze J. Baptiste.

Dr Jean Baptiste Nzorironkankuze a déclaré également que la frontière entre le Burundi et la Tanzanie est rouverte depuis lundi 14 juin 2021, notamment les postes de Kobero dans la province de Muyinga et Mugina dans la province de Makamba qui sont désormais opérationnelles.

Néanmoins, sur ces deux postes frontières entre la Tanzanie et le Burundi, les passagers devront également subir des tests de diagnostic à la COVID-19. Ceux qui seront testés positifs devront recevoir des médicaments et ceux testés négatifs continueront leur voyage.

Le Secrétaire Permanent au ministère en charge de la santé publique, Dr Jean Baptiste Nzorironkankuze a rappelé que les mesures prises entre en vigueur à partir du 14 juin 2021 et qu’elles ne sont pas rétroactives.

Le comité national de riposte contre la Covid19 a échangé également sur la problématique d’une nouvelle souche qui sévit actuellement en Inde. Le Burundi suit de près la situation. En cas de besoin, des mesures y relatives seront prises.

 
Par NKURUNZIZA Dieudonné
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail