Le Chef de l’Etat anime une séance de moralisation à l’intention des hauts gradés du corps de défense
Le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye poursuit sa campagne de moralisation à l’endroit de toutes les couches de la société burundaise. Après des rencontres avec les natifs, les administratifs et les jeunes des différentes provinces, c’était le tour mercredi 26 mai 2021 des hauts gradés du corps de défense du Burundi. Dans une séance de moralisation qu’il a animée à leur intention à l’ISCAM, le Président de la République leur a rappellé qu’ils sont les piliers de la réconciliation du peuple burundais.

Dans cette séance de moralisation, le Chef de l’Etat a souligné d’emblée qu’il n’était pas venu débattre sur des questions d’ordre militaire, mais plutôt pour s’entretenir avec eux sur l’amour patriotique, pour les inviter à s’investir davantage pour contribuer dans le développement du pays.

Le commandant en chef des corps de défense et de sécurité a saisi cette opportunité pour échanger avec les hauts gradés du corps de défense sur les problèmes auxquels le pays est confrontés, sur la bonne gouvernance et sur leur devoir en tant que leaders de servir de modèle dans la mise en place des mécanismes qui pourraient mettre le pays sur la voie du développement.

Ce fut l’occasion pour le Président de la République de leur rappeler qu’ils sont les piliers du développements et de la réconciliation nationale et de les inviter à être de bons leaders.

Pour terminer, le Chef de l’Etat a exhorté les hauts gradés militaires à ne pas se laisser distraire par le passé sombre et douloureux du Burundi, à ne pas reconsidérer ce passé sous la casquette hutu ou tutsi, mais d’en faire une même lecture en tant que burundais pour en tirer une leçon et faire de leur mieux pour construire un pays harmonieux.

 
Par NYANDWI Dieudonné
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail