Les TICs, un secteur accélérateur de la croissance économique d’ici 2027
La ministre en charge des télécommunications, Chantal Nijimbere a effectué lundi 25 mai 2021 une descente à la société Spidernet fournisseurs d’accès à l’internet. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale des télécoms et des sociétés en information célébrée le 17 mai de chaque année.
La ministre en charge des télécommunications, Chantal Nijimbere a indiqué que cette visite est une opportunité de pouvoir échanger avec les opérateurs en télécoms mais aussi avec les fournisseurs d’accès d’internet sur leur rôle d’accélérer la transformation digitale au cours de cette période de la pandémie du Covid19 de part l’expérience.

Il s’est montré qu’il est crucial et important d’accélérer la transformation digitale pour pouvoir palier à certains défis observés lors de la crise de cette pandémie.

En collaboration avec l’agence de régulation et de contrôle des télécommunications (ARCT), la ministre Chantal Nijimbere a egalement fait savoir qu’ils ont effectué cette descente pour échanger avec les opérateurs en télécoms sur leur contribution et leur rôle dans le développement du pays surtout dans le développement de la politique nationale des TICs , mais également dans la mise en œuvre de la stratégie sectorielle pour faire des TICs, un secteur accélérateur de la croissance économique d’ici 2027.

La ministre Chantal Nijimbere a souligné que les descentes qu’elle effectuera chez les différents opérateurs en télécommunications et les fournisseurs d’accès à l’internet permettra d’échanger sur les défis qui hantent ce secteur et les manquements de la part des uns et des autres.

Concernant la société Spidernet, la ministre Chantal Nijimbere a félicité cette société en tant que pionnier au Burundi. Elle a encouragé cette société en tant qu’opérateur en TICs car ils sont des contribuables dans le développement du pays à travers les impôts et taxes, la réduction du taux de chômage des jeunes etc.

Chantal Nijimbere a invité Spidernet à continuer dans le même sens et à toujours observer les lois en vigueur régissant les sociétés des opérateurs en télécommunications au Burundi pour la bonne marche des activités et pour pouvoir offrir les services de qualité à la population.

Elle n’a pas manqué d’appeler ces opérateurs en télécommunications à investir de plus pour réduire la fracture numérique qui s’observe dans les milieux urbains et ruraux.

Quant au Directeur Général de Spidernet, il a souligné que les hautes technologies de l’information et de la communication ont démontré la facilitation des échanges entre les nations, à assurer le fonctionnement et la continuité des sociétés à travailler à domicile durant les temps de la pandémie du Covid19 en leur fournissant une connexion permanente et stable.

Signalons que le Burundi a opté de célébrer cette journée le 27 mai 2021 avec tous les opérateurs en télécommunications et les fournisseurs d’accès à l’internet œuvrant au Burundi.

 
Par BIGIRIMANA Raphaël
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail