Mairie: le Chef de l’Etat anime une séance de moralisation
Le Président de la République Evariste Ndayishimiye a animé mercredi 28 avril 2021 à l’Institut National de Santé Publique (INSP), une séance de moralisation sur la bonne gouvernance à l’intention des élus, des responsables administratifs et des religieux natifs de la Mairie de Bujumbura.

Après le mot d’accueil du Chef de cabinet du Maire de la ville de Bujumbura J Bosco Barenga, qui a relaté la situation sécuritaire et socio-économique de la capitale économique, le Président de la République Evariste Ndayishimiye a développé la vision et les valeurs de l’Etat responsable et laborieux. Il a insisté sur le développement et la réforme du Burundi à travers la promotion de la bonne gouvernance dans tous les secteurs de la vie du pays, selon Evelyne Butoyi porte-parole du Président de la République.

Selon Evelyne Butoyi, le Chef de l’Etat appelle les citadins à avoir un esprit patriotique susceptible de conduire le Burundi vers un développement durable. Le Président de la République a indiqué que tout cela passera par un changement de mentalité et de prise de conscience de tout un chacun. Selon toujours sa porte-parole, Evariste Ndayishimiye a rappelé que le Burundi a beaucoup souffert des séquelles du colonialisme et de l’inconscience des leaders sur les potentialités du pays. Il a rappelé que l’avenir du pays repose sur le leadership et l’organisation sans attendre l’apport des étrangers.

Les participants à la séance de moralisation ont été appelés à prêcher par l’exemple pour mériter la confiance que le peuple burundais a placée en eux, a poursuivi Evelyne Butoyi, porte-parole du Président de la République. Elle a fait savoir que le Chef de l’Etat a rappelé à ces responsables que quiconque ne servira pas convenablement le peuple sera démis de ses fonctions. Evariste Ndayishimiye a rappelé que la corruption, les malversations économiques et la dilapidation des biens publics restent la préoccupation majeure de son gouvernement et s’engage à lutter contre ces fléaux, a précisé sa porte-parole.

Le Président de la République Evariste Ndayishimiye envisage d’étendre ces séances de moralisation à l’endroit des responsables administratifs et chefs de services déconcentrés à travers toutes les provinces du pays.

 
Par NKURUNZIZA Dieudonné
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail