BURUNDI / JUSTICE : Le TGI de NTAHANGWA juge les assassins de Feu Hon. MOSSI Hafsa

BUJUMBURA, 15/04/2021 – Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de NTAHANGWA jugeait, en 1ère audience publique, l’affaire de l’assassinat de l’honorable Feu HAFSA MOSSI, tuée au quartier MUTANGA NORD en zone GIHOSHA à BUJUMBURA MAIRIE, le mercredi 13 juillet 2016.

          5 prévenus ont comparu : – Mme IZOBIRIZA Évelyne, ex administratrice de MUYINGA; M. NDAYISHIMIYE Eric, militaire étudiant à l’ISCAM ( Institut supérieur des cadres militaires), également accusé d’être impliqué dans les attaques contre les camps militaires du 11 décembre 2015 ; M. MFURANZIMA Claude Chanel ; M. NTIRANDEKURA Jean Baptiste ; et un jeune mineur.

          M. NDAYISHIMIYE Eric, M. MFURANZIMA Claude Chanel, et M. NTIRANDEKURA Jean Baptiste sont poursuivis pour assassinat, participation aux bandes armées et atteinte à la sécurité intérieure de l’État. Le parquet a requis contre ces 3 prévenus une prison à vie et un emprisonnement de 15 ans contre Mme IZOBIRIZA, accusée de complicité d’assassinat et de manquement à la solidarité publique.

          Le ministère public a expliqué que les prévenus avaient un plan bien monté visant à éliminer un à un des hautes autorités du pays : « Ils étaient en contact permanent avec des personnes exilées au RWANDA qui leur envoyaient de l’argent pour l’achat d’ armes … Les autres personnes impliquées dans le dossier ont pris fuite vers le Rwanda ».

POUR LIRE PLUS

Les dernières nouvelles de chez moi à BUJUMBURA MAIRIE

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P. | Photo : BUJUMBURA NEWS, PARIS MATCH

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail