AN: présentation du rapport de mise en application du programme du Gouvernement
Le Premier Ministre Alain Guillaume Bunyoni a présenté devant le parlement réuni en congrès à l’hémicycle de Kigobe, jeudi 15 avril 2021, le rapport de mise en application du programme du Gouvernement pour le 1er Semestre 2020-2021. Selon le Premier Ministre, ce programme a été exécuté à 100% pour le 1er semestre et à 50% pour les prévisions annuelles.
Après la présentation par le Premier Ministre des actions de tous les quinze ministères du Gouvernement et leur niveau d’exécution, les parlementaires ont eu l’occasion de lui présenter les observations et lui ont posé des questions en rapport avec la mise en application de ce programme. Ils ont également exprimé le souhait de voir dans les prochains rapports, le niveau de mise en œuvre des recommandations émises lors des questions orales.

Concernant le ministère de la justice, les parlementaires ont fait remarquer que certains détenus qui ont purgé leur peine, certains de ceux qui ont gagné leurs procès et ceux qui ont bénéficié de la grâce présidentielle restent incarcérés. Ils ont recommandé d’éviter la surpopulation dans les prisons et ont insisté sur la libération de ces catégories de prisonniers.

En ce qui concerne la création des centres communaux de développement agro-sylvo-pastoraux prévue dans le plan d’action du Gouvernement mais qui ne sont pas encore installés, le Premier Ministre a indiqué que le processus est en cours avec un taux de réalisation de 65%.

Pour protéger les quartiers Uwinterekwa et Gatunguru qui ont été occupés sans suivre les règles de l’urbanisme, le Premier Ministre a précise que le ministère en charge des infrastructures prévoit de faire une étude de restructuration de ces quartiers. Une ligne budgétaire vient d’être créée pour les travaux de restauration de ces quartiers, a ajouté Alain Guillaume Bunyoni.

Les parlementaires ont voulu savoir si la promotion des infrastructures publiques et socio-économiques est possible avec un taux d’intérêt élevé appliqué par le Fonds de Promotion de l’Habitat Urbain sur le crédit logement, le 1er Ministre a répondu que ce taux ne devrait pas dépasser 8% comme recommandé par la Banque de la République du Burundi.

A la question de savoir ce que le Gouvernement entend faire pour contribuer à la réduction du taux d’intérêt appliqué par les Banques pour promouvoir le commerce, le Premier Ministre a fait savoir que le Gouvernement fera de son mieux pour que les taux d’intérêt soient réduits en dessous de 14%.

En ce qui concerne la promotion du secteur financier, le Premier Ministre a expliqué aux parlementaires que la Banque centrale a ouvert une fenêtre de refinancement aux établissements de crédit et aux institutions de micro finance qui leur permettra de financer les clients à un taux débiteur de 8% au plus.

A la question de savoir à quand l’impression et la distribution des supports pédagogiques pour améliorer la qualité des apprentissages, le Premier Ministre a rassuré les parlementaires, affirmant que ces supports pédagogiques du nouveau programme sont prévus pour être utilisés au cours de l’année scolaire 2021-2022 par les écoliers de la 2è année du nouveau programme.

Interrogé sur les mesures d’accompagnement liées au décret portant protection des migrants clandestins burundais, le Premier Ministre a indiqué qu’une politique nationale de migration de la main d’œuvre est en cours d’élaboration et se trouve à un stade avancé.

Les parlementaires ont demandé au Premier Ministre quand le Gouvernement prendra la décision de substituer le bois de chauffe par d’autres moyens de cuisson pour mieux lutter contre la déforestation, le Premier Ministre a répondu qu’il est prévu une production d’électricité suffisante à partir de décembre 2022 et que le tarif sera revu à la baisse pour qu’il soit accessible à tous les burundais, dans le but de promouvoir l’utilisation des cuisinières électriques.

Alain Guillaume Bunyoni a également cité l’exonération des taxes déjà acquise pour l’importation du gaz afin que le prix soit accessible à la population burundaise. Le Premier Ministre a également fait savoir que le Gouvernement prévoit l’importation des machines par l’ONATOUR, pour la fabrication des briquettes carbonisées de tourbe afin qu’elles soient utilisées dans les ménages, dans les écoles, les prisons et les camps militaires et policiers.

Avaient pris part aux cérémonies de présentation du rapport de mise en application du programme du Gouvernement, les membres du Gouvernement et d’autres hauts cadres des institutions de l’Etat.

 
Par NYANDWI Dieudonné
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail