Dernière réunion annuelle d’évaluation sécuritaire du pays

Dernière réunion annuelle d’évaluation sécuritaire du pays
photo : ppbdi.com
photo : ppbdi.com

photo : ppbdi.com

Le président de la République a rencontré les responsables dans le secteur de la sécurité publique en vue d’évaluer l’état actuel de la sécurité nationale, le mardi 12 décembre 2017 en commune Bugendana. Lors de cette réunion, le président de la République a attribué une note de 96,5 % à tous ceux qui ont contribué pour que la sécurité soit bonne en 2017.

« Le constat est que sur tout le territoire burundais règnent la paix et la tranquillité.

Le président de la République a attribué une note de 96,5 à tous ceux qui ont contribué pour que la sécurité soit bonne dans tout le pays en 2017», a fait savoir le porte-parole adjoint du président de la République, Alain Diomède Nzeyimana, à l’issue de la réunion d’évaluation sécuritaire au niveau national qui s’est tenue à huis clos. Le porte-parole a souligné que, bien que la sécurité soit bonne, il y a des cas de criminalité qui ont été constatés. « On peut constater qu’il y a des gens qui détiennent des armes illégalement, il y a eu une montée inattendue de grenades qui sont lancées dans la capitale. Le président de la République a demandé à tout un chacun de se sentir concerné par la sécurité et de contribuer pour que ces cas soient combattus», a dit M. Nzeyimana.

Il faut redoubler d’effortsIl a indiqué que le Président Nkurunziza s’est réjoui de la campagne de reboisement initiée par les militaires et les policiers. « Le chef de l’Etat leur a demandé de planter aussi des arbres fruitiers. L’autre constat est que la récolte sera bonne cette saison qui s’annonce. Il est demandé à tout le monde de conscientiser la population pour que les récoltes ne soient pas vendues en désordre», a indiqué Alain Diomède Nzeyimana. Selon lui, les participants à la réunion ont déploré la montée spectaculaire de la vente des boissons prohibées et des drogues.

« Tout un chacun est invité à faire tout son possible pour combattre ce phénomène. Le président de la République a terminé la réunion en invitant les agents de sécurité à redoubler d’effort pour sécuriser les sites d’exploitation de l’or et des terres rares pour que ce travail soit bien fait. Le président de la République a clôturé la réunion en souhaitant à tous les Burundais et aux agents de sécurité les meilleurs vœux pour les fêtes de noël et de nouvel an.»

SOURCE : Grâce-Divine Gahimbare, http://www.ppbdi.com