sasous.jpgLe gouvernement du président congolais Denis Sassou Nguesso “a décidé de retirer” ses troupes déployées dans le cadre de la Minusca après que le chef militaire de cette mission onusienne s’est plaint du comportement du bataillon congolais, précise le communiqué de l’ONU.

Environ 600 Casques bleus congolais accusés d’abus sexuels et de manquements en Centrafrique vont être rapatriés, a annoncé l’ONU mercredi.

VOA avec AFP