Samedi le 27 mai 2017, le Chef de la Force de la Défense Nationale du Burundi, le Lieutenant Général Prime Niyongabo a rencontré les militaires du 43ème bataillon à la small_14.jpgveille de leur déploiement en mission de maintien de la paix en Somalie. Ce bataillon se prépare pour relever le 37ème bataillon AMISOM qui vient de passer une année dans une mission de maintien de la paix en Somalie. Beaucoup de conseils ont été prodigués à l’endroit de ces militaires du 43ème bataillon et surtout de mieux se comporter durant leur mission.

Comme à l’accoutumé, à la veille de leur déploiement, les militaires burundais reçoivent des conseils de la part du haut commandement de la FDNB afin de bien accomplir leur mission. Le Chef de la Force de la Défense Nationale du Burundi a d’abord demandé aux militaires de bien organiser leurs foyers avant leur départ car dit –il « il faut nettoyer devant ta propre porte avant de penser à nettoyer devant la porte de ton voisin ». Il a en outre signalé que les militaires qui partent en mission de maintien de la paix sont comme des ambassadeurs qui représentent leur pays. Sur ce, il les a encouragés de bien se comporter pour redorer l’image de la FDNB et celle du pays. En plus, il leur a recommandé de renforcer la cohésion sociale, de respecter les Droits de l’Homme car sans cela, il leur sera impossible de bien accomplir leurs missions. Toujours, il faut s’appuyer sur la discipline et le professionnalisme qui ont toujours caractérisé un militaire burundais a t-l insisté. Il a encore invité les militaires d’éviter la propagation des rumeurs car les mauvaises informations détruisent au lieu de construire. Pour combattre Al- Shabaab, il faut s’appuyer sur l’unité du bataillon a martelé le Chef de la Force de Défense nationale du Burundi. Le respect des lois et règlement en vigueur doivent être une préoccupation permanente des militaires qui partent pour une mission délicate comme celle- là. Il les a également invités à rester toujours vigilants car l’Al-Shabaab est imprévisible.

Le Chef de la Force de Défense Nationale a enfin recommandé au commandant de ce bataillon et ses collaborateurs de bien entretenir le matériel et de faire une bonne gestion du patrimoine de Force de la Défense Nationale du Burundi.

Le Chef d’Etat major interarmes, le Général de Brigade Jean Paul Habimana est revenu sur la cohésion sociale qui a toujours caractérisé les membres de ce corps. Il a insisté sur la sécurité individuelle et collective de la troupe. Il a exhorté aux militaires à penser au bien être de leurs familles et de bien se comporter durant les séjours en Somalie et surtout d’éviter la consommation de boissons prohibées.

Le commandant du 43ème bataillon AMISOM, le Major Chartière Nyandwi a remercié au nom des militaires, le haut commandement de la FDNB pour les conseils qui leur ont été prodigué. Il l’a tranquillisé qu’il ne ménagera aucun effort pour bien accomplir et réussir la mission.

Vous saurez que le 43ème bataillon AMISOM relève le 37ème bataillon AMISON et cette rotation a débuté dimanche le 28 mai 2017.

Maj Nsabimana Felix