Le conseil rectoral de l’Université du Burundi s’est réuni en conseil extraordinaire mardi 14 mars 2017 pour échanger sur l’interprétation du décret n°100/18 du 01 février 2017 portant réorganisation du système de gestion des bourses d’études et des stages.
Le conseil est de l’avis que ce décret concrétise les résolutions des états généraux de l’éducation tenu en décembre 2014, qui recommandaient entre autres la réorganisation des services sociaux et prendre rapidement l’option de prêt-bourse sans intérêts pour les étudiants fréquentant l’enseignement supérieur.

Cette politique va faciliter considérablement l’accès à l’enseignement supérieur et plus particulièrement à l’université du Burundi, étant donné qu’elle va permettre la normalisation de la durée de l’année académique. De plus, le système de prêt-bourse est réputé plus équitable, car la bourse classique limite l’accès à l’enseignement supérieur qui est conditionné par les ressources disponibles.

Le conseil invite toutes les parties prenantes à savoir la communauté universitaire, les parents et les pouvoirs publics à soutenir et à accompagner cette réforme pour sa mise en application rapide et effective au vu de ces nombreux avantages.

Le conseil invite également les autorités de l’université du Burundi à amener un dialogue constructif et franc avec tous les concernés pour une meilleure mise en application de cette réforme.

par NKURUNZIZA Dieudonné