Bientôt la réintroduction des logements sociaux (D. Nsanganiyumwami)
Le ministre des infrastructures, équipements et logements sociaux Déogratias Nsanganiyumwami a effectué mardi 09 février 2021 une visite de travail au siège du Fonds de Promotion de l’Habitat Urbain(FPHU). Il a visité les services et le Chantier en cours de construction avant de rencontrer les responsables de ce fonds et ceux de l’Office Burundais de l’urbanisme, de l’habitat et de la construction (OBUHA).

A la sortie de la réunion tenue à huit-clos , le ministre des infrastructures, équipements et logements sociaux a fait savoir que cette visite avait pour objet la prise de contact avec le personnel de cette institution, se rendre compte des activités déjà accomplies et en cours de réalisation étant donné que cette institution relève actuellement du ministère des infrastructures, équipements et logements sociaux. L’autre objectif était selon le ministre, de leur tracer les grandes orientations du gouvernement laborieux et responsable en matière de logements sociaux et de l’habitat et urbain.

Le ministre Déogratias Nsanganiyumwami a indiqué que cette institution est dans la bonne voie et ses actions cadrent avec les orientations du gouvernement. Et de tranquilliser les fonctionnaires de l’Etat ainsi que les particuliers que son ministère ayant été doté d’une nouvelle composante des logements sociaux, vont bénéficier de ces derniers. C’est pour lui une preuve que le gouvernement a accordé un accent particulier à ce volet des logements sociaux avant de rappeler que le fond de promotion de l’habitat urbain a pour principale mission de faire la promotion des logements sociaux et l’habitat urbain.

Le ministre Nsanganiyumwami a également fait savoir que la présence des responsables de l’OBUHA est motivée par le fait que celui-ci est l’organe technique du ministère en matière des bâtiments. L’OBUHA est appelé à se mettre à l’œuvre pour l’acquisition des terrains à l’intérieur du pays tout au moins au chef-lieu de chaque province afin de les urbaniser.

Le ministre des infrastructures, équipements et logements sociaux a rassuré que plusieurs institutions sont prêtes à financer les logements sociaux à commencer par le FPHU. Des compagnies nationales et même internationales manifestent également l’intérêt d’investir dans ce secteur, a-t-il ajouté. Le ministre Nsanganiyumwami s’est dit confiant que d’ici peu de temps des fonctionnaires de l’État et des particuliers pourront acquérir des logements décents et à moindre coûts.

Répondant à une question des journalistes voulant savoir le sort réservé aux citoyens qui voient leurs maisons détruites ou accusées de constructions anarchiques, le ministre a rappelé que les textes réglementaires sont disponibles notamment le code de l’urbanisme et le code foncier, qui déterminent comment acquérir un terrain et un permis de construire . Et de mettre en garde tous ceux qui s’arrogent le droit de construire dans des espaces non permis notamment au dessus des installations d’évacuation de la Regideso. Ils se verront intimés l’ordre de démolir eux-mêmes leurs constructions, en cas de refus, le ministère s’en chargera et le coût de démolition reviendra aux récalcitrants, a conclu le ministre Nsanganiyumwami.

 
Par NKURUNZIZA Dieudonné
Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail