AIR Burundi/ SOBUGA : la fusion est consommée
Une nouvelle société de transport aérien dénommée Burundi Airlines issue de la fusion des sociétés Air Burundi et SOBUGEA a été créée ce jeudi 4 avril lors d’une assemblée générale constitutive des actionnaires.

« Nous avons procédé à la fusion de deux patrimoines : le patrimoine de Air Burundi et celui de SOBUGEA », a déclaré Immaculé Ndabaneze, ministre du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, juste après l’assemblée.

Elle a indiqué que c’est le fruit d’ un long processus. « La genèse émane d’un rapport de l’audit effectué depuis 2017 et validé en 2019 dans le cadre de l’initiative du gouvernement du Burundi pour revoir la performance de ces deux institutions ».

Le capital total de la nouvelle société est estimé à plus de 15 milliards BIF selon la ministre Ndabaneze. Pierre Nizigiyimana, président du comité ad hoc de fusion a fait savoir que les actionnaires sont l’Etat du Burundi, la société d’assurance SOCABU et la compagnie SABENA en faillite respectivement à hauteur de 92 %, 4% et 4%.

L’assemblée générale a désigné l’Etat du Burundi comme actionnaire de référence de la nouvelle société Burundi Airlines.

A quand le premier vol ont interrogé les journalistes. L’avion n’est pasencore acheté, et « on ne peut pas dire que le vol c’est pour la semaine prochaine », a répondu Immaculé Ndabaneze.

Elle a expliqué que ce sera un processus « d’opérationnalisation qui va prendre beaucoup de ressources en temps et en argent. »

La ministre a précisé que c’est au cours de ce processus que l’on va déterminer le type d’avion à acheter et les mécanismes nécessaires pour avoir les financements. La ministre Immaculée Ndabaneze a tranquillisé le personnel des deux sociétés fusionnées. « Le personnel de SOBUGEA et d’Air Burundi va rester en place, mais évidemment ils vont signer de nouveaux contrats, car c’est une nouvelle société. »

Par Emery Kwizera (Iwacu)

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail