Dans un article d’opinion publié dans le magazine Trends, Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta, s’est lancé à la recherche des motivations derrière le vote extrémiste. Selon le journaliste, la hausse des inégalités de revenus est la seule cause réelle de la montée en puissance du populisme droite et de gauche : « Plus vous êtes humilié, plus vous perdez votre dignité, plus vous perdez confiance en vous, et plus vous êtes susceptible de succomber à la violence ou au vote pour les partis extrêmes. En d’autres mots, la fierté et la honte sont les ressorts premiers d’un vote citoyen. Et lorsque les inégalités s’accroissent, c’est la honte qui prend le dessus et celle-ci fait souvent voter aux extrêmes. (…)

Il ne faut pas chercher plus loin les raisons de la colère qui a saisi les citoyens lorsque Louis Michel a maladroitement évoqué le salaire de “misère” de 4.800 euros nets par mois pour les parlementaires belges. Même si c’est à tort, ces propos ont été interprétés comme un signe de plus que la Belgique d’en haut n’avait plus de contact avec la réalité, avec la Belgique d’en bas, celle de la majorité de la population ».

© Fournis par Express.be