LE GENOCIDE DE 1969 AU BURUNDI : Noël 1969 – 500 fonctionnaires exécutés par LE DICTATEUR HIMA MICOMBERO

GITEGA , 24/12/2020 – C’était la période de notre UMUGANURO … Le Collectif Septembre-Décembre 1969 (CSD’69 – http://burundicollectif69.blogspot.com/ ) revient sur l’événement sanglant de décembre 1969. Où des citoyens Barundi (civiles et militaires), tous fonctionnaires de l’ETAT, furent assassinés injustement à Noël, par LA DICTATURE MILITAIRE DES BAHIMA BURUNDAIS, ère MICOMBERO. Avec la complicité des USA, du VATICAN, de la FRANCE, et de la BELGIQUE.

Arrêtés en septembre 1969, soi – disant pour préparation de coup d’Etat militaire , des centaines de citoyens burundais passèrent sous les armes en décembre 1969. Les familles des victimes évoquèrent le chiffre de 500 exécutions.

S’agissant tous de fils dignes d’INGOMA Y’UBURUNDI, soit LE VIEUX ROYAUME MILLENAIRE DU BURUNDI . Voici une liste de quelques unes des victimes de 1969 :

Bazayuwundi Mathias,(matricule S0034, camp Ngozi); Barnabé Kanyaruguru, ministre du plan et des travaux publics; Bambasi (Militaire); Bahoyiki Emmanuel (Adjudants ou candidats officiers); Bitariho Ferdinand, Directeur Général de la Bralima; Bahoyiki(Militaire); Bandyambona Jean-Chrysostome; Buzirukanyo François; Bacakuyabo Joseph; Babonangenda Gaspard; Bagwagure Gabriel; Cimpaye Joseph *(Il est mort en prison en avril-mai 1972); Gahungu Marc (Abbé, Econome Général du Diocèse de Ngozi) ; Henehene Cyprien, ancien ministre de la Santé (qui aurait succombé au cours de l’interrogatoire) ; Kabura André, ministre de l’économie (ingénieur civil); Karolero Charles, (matricule S0003, G4) sous-lieutenant membre de l’Etat-major général ( aurait été enterré vivant) ; Katariho Nicodème, (matricule S00033); Kabura Jean; Kanyaruguru Barnabé; Mbanje Jean-Baptiste (Militaire); Nahimana Joseph (Médecin); Ndayahundwa Anselme (inspecteur général des finances) *(Il est mort en prison en avril-mai 1972); Ndoreraho Balthazar ( ministre des affaires sociales sous le Royaume Ingoma y’Uburundi); Ngeze Gabriel (Abbé) ; Nicimbikije Grégoire, vice- ministre de l’économie; Niyonkuru Frédéric (Militaire); Ntirirundura Zacharie (Militaire); Ntukamazina François; Ntaconayigize Martin; Nzosaba (Militaire); Ncahoruri Léonard; Ngenzirabona Samuel; Niyongabo Léonidas; Nzobonimpa Pie; Ninteretse Isaac; Ndikumana Véron; Ruranika (Militaire); Sayumwe Simon; Simbizi Mathias; Singira Cyprien; Tungishaka Jean Baptiste (Militaire); etc.

Les CSD’69 informent les familles oubliées de bien vouloir les contacter à l’ E-mail: – collectif.septdec69burundi@gmail.com

Le BURUNDI -INGOMA Y’UBURUNDI – est un espace où vivent en HARMONIE les enfants de MUKAKARYENDA. Soit où règne en maître L’UBUNTU [1].
Entre le 19ème et 20ème, avec LA CONFERENCE DE BERLIN DE 1884-85, L’ALLEMAGNE puis LA BELGIQUE, viennent perturber LA QUIETUDE DES BARUNDI : LA COLONISATION. Réalisant ainsi un CRIME CONTRE L’HUMANITE.
Entre 1959 et 1965-66, LES USA, LE VATICAN, LA FRANCE, et LA BELGIQUE instrumentalisant un des couples de LA FRATERNITE DE MUKAKARYENDA [2]: LES HIMA, mettront fin à INGOMA Y’UBURUNDI. Installant UNE REPUBLIQUE : LA DICTATURE MILITAIRE DES HIMA BURUNDAIS [3].
De 1965-66 à 2005, LA DICTATURE DE BAHIMA BURUNDAIS ( MICOMBERO, BAGAZA, BUYOYA) a fait plus de 4,5 Millions de victimes BARUNDI sur une population de plus de 9 Millions d’âmes aujourd’hui : Le GENOCIDE-REGICIDE DU BURUNDI [4].
Le GENOCIDE DE 1969 est à comprendre comme étant une des phases DE LA POURSUITE DU DEMENTELEMENT DES STRUCTURES POLITIQUE ET SOCIO-ECONOMIQUE DE L’ANCIEN ROYAUME MILLÉNAIRE DU BURUNDI – INGOMA Y’UBURUNDI – [5], par LES NEO-COLONS et LEURS PARTENAIRES ANCIENS ESCLAVAGISTES ET ANCIENS COLONS.
Les victimes de 1969 avaient comme profil d’être DES GESTIONNAIRES DE L’ETAT : des militaires, des policiers, des fonctionnaires, des ministres etc. Nombres d’entre eux étaient les fils des REGULATEURS Barundi ( Bashingantahe, Parlementaires, 1er Ministre etc. ) assassinés en 1965-1966 [6].

NOTES :

[1] L’UBUNTUhttp://burundi-agnews.org/ubuntu
[2] BURUNDI : Qui est KARYENDA,plus précisément MUKAKARYENDA ? http://burundi-agnews.org/culture/burundi-qui-est-karyendaplus-precisement-mukakaryenda/
[3] Le processus conduisant à la naissance de LA REPUBLIQUE et à la fin du ROYAUMEhttp://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-2eme-coup-detat-belge-de-1959-a-destitue-mwambutsa-iv/ ; http://burundi-agnews.org/histoire/burundi-1959-naissance-des-partis-et-de-la-democratie-occidentale/ ; http://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-le-28-novembre-1966-fin-du-royaume-millenaire-des-barundi/
[4] Le Génocide Régicide | http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm
[5] La structure politique et socio-économique des BARUNDI : http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-la-stratification-sociale-sous-ingoma-yuburundi/
[6] Les assassinats de 1965-1965http://burundi-agnews.org/genocide/pacte-neo-colon-du-burundi-de-1959-1961-hima-uprona-feu-mirerekano-paul/ | http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-mai-2015-novembre-1965-2-coups-detat-geopolitiques/ | http://burundi-agnews.org/genocide/yaga-burundi-revient-sur-les-massacres-de-busangana-en-1965-a-muramvya/

SOURCES : BURUNDI-AGNEWS.ORG, NAHIMANA P. | Photo : Collectif Septembre-Décembre 1969 (CSD’69)

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail