Aujourd’hui,le menteur, escroc (gentil) sans égal,extrémiste jusqu’à la moelle épinière, le cynique du jamais vu, le soit disant intellectuel animé par son caractère de jeux de renard, le verseur de larmes de croco…l’avocat du diable, l’entraîneur et coach des terroristes al-sindumuja, bref l’homme à caractère ignominieux; Pacifique NIninahazwe connu sous le sobriquet de “MUNOHÓ” s’est levé avec un air déprimé et à relevé encore une fois son acharnement au peuple Burundais et à la jeunesse en particulier…on l’a su…on l’a découvert…se faufiler dans un coin et mettre à jour des photos des enfants d’à peine 6ans en uniforme du parti au pouvoir (CNDD-FDD) avec une kalachnikov à l’épaule pour la simple raison de le vilipender et entacher sa jeunesse mais ce n’est pas le bon match qui va te conduire à la hauteur de la Nation…
Il faut au moins raisonner quand tu poses de tels actes…sais-tu au moins que tu t’adresses à un monde d’intellectuels? Pauvre homme, hier tu disais des histoires de violences que toi et tes adeptes avaient orchestré,et tu as pété dans tes mains car le monde a vite découvert tes mensonges préfabriqués,et voilà aujourd’hui où tu es…On t’a toujours rebattu d’oreille et tu ne veux pas entendre, depuis Avril 2015, tu as enrôlé la jeunesse sous prétexte de 3ème Mandat de SE Pierre Nkurunziza mais c’était de la ruse. Ils ont tué, brûlé les biens tant privés que publics, alors que tu été encensé comme au toréador, tu t’étais enfoui dans les divans des occidentaux, tes maîtres et tes enfants sont dans les écoles high class en Europe….

Aujourd’hui tu te la coules douce alors que les jeunes que tu as drogué ne savent où aller, bref dépourvu de tout…dans le dialogue Inter-burundais, merci au médiateur qui te mit à nihilo, cela est un rappel à la discipline, à l’ordre…et les jeunes que tu as roulé, personne n’a été conviée à Kampala…voilà combien tu mérites la médaille de la honte…et cela prouve pourquoi tu as été chassé à l’Université du Burundi dans la faculté de Droit…pour te retrouver ailleurs…toujours en échec cuisant…toi tu es sans adjectifs qualificatifs…tout simplement tu as eu le malheur d’être né dans la génération des démocrates…on ne t’acceptera jamais de marchander le peuple Burundais…et à toi de savoir qu’il ne faut jamais injurier l’alligator avant de traverser la rivière.

Appolinaire Baryana