Paludisme – Malaria : Le Burundi va distribuer près de 7 millions de moustiquaires

GLOBALISATION, SANTE – CIBITOKE ( commune Rugombo ), 16/12/2019 – Accompagné de Mme Nicole Flora Kouassi, Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Dr. Thaddée Ndikumana , Ministre burundais de la santé publique et de lutte contre le Sida, a procédé au lancement officiel de la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées édition 2019 dont la thématique est « La moustiquaire est la meilleure façon de se prévenir contre les piqures des moustiques». Près de 7 millions de moustiquaires seront distribués au niveau national.

Beaucoup de citoyens Burundais demeurent perplexes face à ce type de campagnes. Depuis de nombreuses années, elles ont lieu mais rien y fait le palu ou la malaria persiste. Il faut repenser une manière endogène, comme autrefois, pour lutter contre cette maladie et non s’asseoir sur des solutions venant de l’occident dont de l’OMS.

A cause de ce type de campagnes, très paternaliste et mettant en avant l’image coloniale du “petit africain assisté”, le PNUD, présent depuis de nombreuses années au Burundi, a sorti un dernier  – Rapport sur le développement humain – exécrable sur le Burundi [ http://hdr.undp.org/sites/default/files/hdr_2019_overview_-_french.pdf ].  Ce rapport est faux car le Burundi avance ces dernières années …  Depuis, c’est à se demander à quoi sert et a servi le PNUD au Burundi ces nombreuses années où il est présent dans le pays.  Ces rapports ONUSIENS permettent aux occidentaux  de bénéficier d’une argumentaire diplomatique et de mener leur guerre humanitaire contre le Burundi.

SOURCES : RTNB.BI , NAHIMANA P. / PHOTO : Province Cibitoke , Ministère burundais de la Santé , UMURINGA MAGAZINE.