Treize soldats français ont perdu la vie dans un accident d’hélicoptère au Mali, annonce mardi 26 novembre Élysée.

Un accident d’hélicoptère a coûté la vie à treize soldats français de l’opération Barkhane au Mali, annonce l’Élysée ce mardi 26 novembre. La collision des deux engins, qui a provoqué le crash, est intervenue dans le cadre d’une opération de combat contre des jihadistes.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a salué “avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l’armée de terre, six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel”, a indiqué la présidence dans un communiqué. 

Le Président “exprime son soutien le plus total à leurs camarades de l’armée de terre et des armées françaises. Il tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel et leur détermination à poursuivre leur mission. Il les assure de son entière confiance”, conclut le texte.

Le premier ministre a également rendu hommage aux soldats.

            Raphaël Bosse-Platière et AFP