France/Belgique: Reforme du secteur de la sécurité? Où sont passés les donneurs de leçons à la RD Congo et les chantres de la réforme des services de sécurité en RD Congo?

Les attentats du vendredi 13 novembre 2015, à Paris, et leurs liens avec Molenbeek-Saint-Jean (Bruxelles) ont revelé de déficits criants des services de sécurité français et belges et posent la question de la viabilité des experts et des expertises français et belges dans de pays comme le Mali, le Cameroun et la RD Congo.

Une question, que les Congolais ne peuvent ne pas se poser: où sont passés les experts belges de souche, les Belges d’origine de rd-congolaises, les think belges comme GRIP, les pseudo ONG internationales (HRW) et leurs succursales congolaises, qui ont utilisé de centaines de pages d’expertises, de centaines de conférences sur la reforme de la police nationale congolaise et des forces armées congolaises?

Les éditorialistes allemands n’avaient pas hésité de taxer les autorités belges de laxistes, en matière de sécurité en donnant l’exemple de Bruxelles, qui aurait 11 (onze) polices, qui ne coordonneraient pas leur travail! Il suffit de jeter un coup d’oeil sur ces portails pour se perdre dans la “jungle” de la police de la région bruxelloise:

*http://be.brussels/vivre-a-bruxelles/sante-securite/police: on peut lire «Autrefois gérée par les communes, la police a été restructurée en janvier 2001. La Belgique est ainsi subdivisée en 196 zones de police, appelées également zones interpolices ou ZIP.
La Région de Bruxelles-Capitale compte 6 zones de police. Chacune regroupe plusieurs communes et dispose de ses propres règlements de police»
*http://www.pouvoirslocaux.irisnet.be/fr/acteurs/les-zones-de-police/organes

Le monde entier n’en revenait pas d’entendre de la voix de la maire/bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, que les autorités fédérales lui avaient envoyé/notifié une liste des personnes domiciliées dans sa commune, qui s’étaient radicalisé, et, que la surveillance de ces personnes ne relèvent pas de ses compétences!

Qui gardera le gardien? Personne! Le gardien s’autolimite dans ses compétences. Les chrétiens pentecôtistes ou non disent de voir la crotte d’éléphant dans son propre oeil, au lieu de voir le brin de paille dans l’oeil de l’autre.

Qui reformera les reformateurs des services de sécurités des autres pays souverains? Tundanonga

Dr. Shungu M. Tundanonga-Dikunda
Public & Policy Affairs Consultant