Le Secrétaire Général Ban Ki-Moon appelle les parties à reprendre un dialogue politique inclusif

New York, le 23 Juillet 2015 (Revelation News) – Prenant note de la conduite “globalement pacifique” du scrutin dans les élections présidentielles burundaises le 21 Juillet, ce haut fonctionnaire des Nations Unies a appelé aujourd’hui toutes les parties de continuer à rester calme et reprendre immédiatement un dialogue politique inclusif.

Le Secrétaire Général souhaite que «celui qui gagne les élections présidentielles au Burundi puisse former un gouvernement d’unité nationale impliquant ceux qui ont participé aux élections et ceux qui ne l’ont pas”, conformément à la recommandation des Chefs d’État de l’EAC.

Il se félicite du “déploiement des observateurs des droits de l’homme et des experts militaires de l’UA visant à aider à prévenir une escalade de la violence et de faciliter une résolution pacifique de la grave crise politique que connaît le Burundi”, peut-on lire dans la déclaration en anglais lit par son Porte Parole

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=51478#.VbEL9rNVhBc