Gitega: le Parti CNDD-FDD organise une fête en l’honneur du combattant

Dans le cadre de la semaine dédiée au combattant, le Parti CNDD-FDD en province de Gitega a organisé vendredi 16 novembre 2018, une fête en l’honneur des ex-combattants et des vaillants de ce parti qui sont péris sur le champ de bataille. Le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza avait rehaussé de sa présence les cérémonies qui se sont déroulées au stade de la commune Itaba.

Dans son mot d’accueil, le Secrétaire du Parti CNDD-FDD en province de Gitega Georges Nshimirimana a indiqué que dans le cadre de la semaine du combattant, son parti a construit une maison en faveur d’un ex-combattant sur la colline Ntobwe dans la zone Mungwa en commune Gitega. Il a ajouté que quatre familles des parents des combattants qui sont tombés sur le champ de bataille ont été visitées et réconfortées, annonçant que le parti CNDD-FDD dans la province de Gitega compte multiplier les visites du genre dans d’autres familles éprouvées.

Le représentant des ex-combattants en province Gitega a fait savoir que le combat qu’ils sont en tarin de mener aujourd’hui concerne la lutte contre la pauvreté, précisant que les ex-combattants sont désormais réunis dans des coopératives et associations de développement dans toutes les communes de la province.

Il a laissé entendre que les ex-combattants de la province Gitega projettent de lancer un projet qui embauchera 720 employés et qui contribuera à résorber le problème de chômage dans les rangs des ex-combattants.

En marge de la fête en l’honneur du combattant, le parti CNDD-FDD en province de Gitega a offert une génisse au Chef de l’État pour lui souhaiter bonnes fêtes de fin d’année.

Prenant la parole, le Chef de l’Etat a rendu hommage à tous les vaillants qui se sont sacrifiés pour que les générations futures puissent vivre en paix. Pierre Nkurunziza indique que les traîtres n’ont pas de place dans la sociétés burundaise. Et de préciser que ces derniers sont constitués de réfractaires qui n’obéissent pas à l’autorité et ceux qui ne veulent pas travailler pour développer le pays.

Il a souligné que le combat actuel consiste à consolider la démocratie à travers les activités de développement. Pour le Chef de l’Etat, chaque citoyen a ses aspirations et doit mener un combat très dur afin de développer son foyer et sa patrie. “Nous devons faire un front commun et travailler en synergie pour pouvoir aller de l’avant. Les spectateurs n’ont pas de place dans la société burundaise”, a souligné le Président de la République.

Le Chef de l’Etat a rappelé que la fête en l’honneur du combattant offre l’occasion de méditer sur le passé du pays, de faire la rétrospection pour voir d’où est venu le peuple burundais, où il en est, pour préparer sa destination.

“Gardez-vous de vous laisser ravir le pays. La négligence vis-à-vis de son pays est un péché impardonnable qui peut conduire à la perte de l’ identité. Peu importe le problème auquel on peux faire face ” a insisté le Chef de l’Etat.

Les activités du Chef de l’État se sont clôturées par l’inauguration au Quartier Musinzira dans la ville de Gitega d’un immeuble de trois niveaux avec des bureaux à louer pour usage administratif, appartenant à un opérateur économique.

 

Par NYANDWI Dieudonné