17076042459_810c149182_o.jpgLe rassemblement a eu lieu sur le terrain de l’ETS Kamenge à partir de 7 heures. Les congressistes étaient par après achemines en bus vers le siège du parti au pouvoir. On notait une musique très forte reprenant les chansons de campagne du parti en 2010.
Les grands médias internationaux comme RFI, BBC, Reuters, Aljazeera, France 24 ont dépêché des correspondants et la quasi totalité des médias locaux et régionaux. C’est un événement qui retient carement l’haleine du monde et de la nation. Bonne nouvelle déjà avec l’annonce de Rwasa de ne pas appeler pour les manifestations mais de soutenir les élections.
De l’ETS Kamenge a la permanence du parti,la rue est décorée aux couleurs du parti au pouvoir. Les jeunes filles, les mères et des populations tout joyeux chantent et dansent.
A l’intérieur de la permanence, le Président de la République, des congressistes estimes autour de 900 et les membres du corps diplomatique suivent les chants très dansants d’un groupe de musiciens et de danseuses. Quand j’entre, le commissaire charge des questions juridiques est invite a dire si le quorum est atteint et si la convocation du congres a respecté les statuts et le ROI. Il s’exécute avec plaisir mais non sans avoir enflamme la foule par les fameux slogan” songa mbele, segura inkona, iyongere intsinzi, shirira”. Puis c’est le Président du parti qui prend la parole. Il remercie les congressistes d’avoir répondu nombreux a l’invitation. Il félicite les militants de n’avoir pas prête oreille aux rumeurs et aux montages de ceux qui cherchent à déstabiliser le pays. Il rappelle que certains médias ont dévié en manquant a la discipline du parti et en se solidarisant avec les détracteurs du CNDD- FDD dans l’objectif de plonger le pays dans un gouvernement de transition. Il rappelle que les militants qui ont dévié ont été sanctionnes: certains ont été radiés, d’autres ont été suspendus. Il exhorte les militants a poursuivre l’engagement pour la démocratie en respectant l’idéologie du parti. Il profite de l’occasion pour fustiger les comportements de certains burundais qui ont choisi le chemin de l’exil en cédant aux rumeurs et aux manipulations. Il se prononce en faveur des enquêtes pour connaitre les mobiles et les véritables motivations de ces personnes étant donne que ce genre de mouvements est récurrent chaque fois que des élections générales sont annoncées. Il déclare que le CNDD-FDD est suffisamment prépare pour entrer en compétition et qu’il est confiant dans la victoire. Il remercie la communauté internationale pour tous les soutiens apportes au processus électoral. Il salue la déclaration sortie la veille par le corps diplomatique et consulaire pour encourager le gouvernement, les partis d’opposition et la société civile a ne pas organiser des manifestations mais a recourir aux mécanismes légaux pour faire entendre leurs revendications.
En conclusion, il confie que le parti CNDD-FDD a une sante de fer, qu’il est bien structure et plus que jamais prêt à la compétition électorale. Il souhaite plein succès au congressistes pour les travaux proprement dits.