source : PANA, 13 août 2014
Kigali, Rwanda – Les résultats des tests de laboratoire effectués sur un jeune étudiant en médecine allemand, mis en quarantaine depuis dimanche dernier, suite à des soupçons de contamination au virus Ebola, se sont révélés négatifs, a appris mardi la PANA de source hospitalière à Kigali.

L’étudiant souffrirait en fait de “paludisme cérébral”, selon la même source.

Le personnel de l’hôpital Roi Fayçal, médecins et infirmières, qui avait également été placé en isolement pour avoir été en contact avec le patient, n’est plus mis en quarantaine, selon un communiqué du ministère rwandais de la Santé.

“De tests effectués par un laboratoire basé à Entebbe, en Ouganda, montrent plutôt que le malade ne souffrait que du paludisme grave qu’il aurait contracté lors de son dernier séjour au Liberia”, assure le communiqué.

Jusqu’ici, aucun cas de cette grave épidémie de fièvre hémorragique n’a été confirmé au Rwanda.