Le Ebola pourrait bien avoir fait irruption sur le territoire rwandais. Les autorités ont annoncé dimanche soir avoir placé en isolement un étudiant allemand hospitalisé à Kigali, présentant des symptômes de la maladie d’Ebola. « Aujourd’hui (dimanche), en fin d’après-midi, un patient de l’hôpital King Faisal présentant des symptômes d’Ebola a été mis en isolement dans l’attente des résultats de ses tests », qui devront déterminer si le patient souffre de la fièvre hémorragique, selon un communiqué du gouvernement rwandais. Les résultats devraient être disponibles sous 48 heures.

D’après un tweet d’Agnes Binagwaho, la ministre rwandaise de la Santé, le patient, un étudiant allemand présentant des signes de fièvre et atteint de paludisme « avait passé plusieurs jours au Liberia avant de venir au Rwanda ». Il s’agit du premier cas suspect d’Ebola au Rwanda depuis le début de l’épidémie qui frappe l’Afrique de l’Ouest depuis janvier 2014.

A ce jour, l’épidémie qui poursuit sa propagation, notamment vers les pays européens, a fait près de 1 000 morts. L’Organisation mondiale de la Santé a tiré la sonnette d’alarme, affirmant que le Ebola est désormais devenu une « urgence de santé publique de portée mondiale ».