L’octroi de la carte de presse sera la “première priorité” du CNC

L’octroi de la carte de presse aux journalistes sera la “première priorité” du Conseil national de la Communication (CNC) pour le court terme, a annoncé jeudi Nestor Bankumukunzi, nouveau président de l’autorité de régulation des médias du Burundi.

M. Bankumukunzi, ancien ministre burundais de la Communication et des Médias, a fait cette remarque au cours d’une conférence de presse après son élection à l’unanimité à la présidence du CNC par les 15 membres de cet organe.

Son élection est intervenue après que le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, l’eut nommé, le 8 juin dernier par un décret présidentiel, membre du CNC, “en remplacement de l’ancien président de l’organe Ramadhan Karenga”.

“Nous allons accorder une priorité à la mise en œuvre de la nouvelle loi régissant le CNC avec un focus sur l’octroi de la carte de presse aux professionnels des médias”, a affirmé M. Bankumukunzi, invitant tous les journalistes à se faire enregistrer le plus rapidement possible pour pouvoir obtenir la carte de presse.

Le Burundi ne dispose actuellement pas d’école de journalisme, a souligné le nouveau président du CNC, s’engageant à travailler avec les responsables de différents médias burundais afin d’initier des travaux “en synergie” dans une perspective de former les jeunes journalistes.

French.china.org.cn | le 15-06-2018